« Agenda européen », les objectifs

On constate - et on regrette - ces derniers mois que l’on ne parle d’Europe qu’au moment des échéances électorales. On peut supposer qu’à partir de maintenant, les citoyens de l’Union Européenne auront des attentes plus précises vis-à-vis des représentants politiques.

Considérant les précédents des consultations citoyennes et du grand débat national, les citoyens français ont fait la preuve de leur volonté de partager leurs préoccupations en ligne ou lors de réunions publiques. Nombreux sont ceux qui ont affiché leur déception de la non prise en compte de leurs attentes.

Au lendemain du scrutin du Parlement Européen, il est indispensable que les citoyens puissent faire part de leurs préoccupations. Il devient crucial de démontrer que la démocratie directe est possible - surtout au niveau régional, rural et européen -. Ainsi, et surtout après les élections européennes, le rapprochement entre l’Europe et les citoyens des régions françaises apparaît comme une priorité majeure.

Dans ce cadre, ce projet met en œuvre un programme innovant, artistique et original. Les citoyens pourront définir ensemble ce qu'ils estiment être des urgences régionales et ainsi déterminer l'agenda européen pour leur localité.

Entre mars 2020 et août 2020, EuropaNova organise, avec le soutien de la Commission Européenne et des régions voisines de l’UE, une série de débats et d'évènements culturels dans toute la France, dans chaque région française.

Les objectifs des débats :
 
  • Cultures locale & européenne : la sensibilisation aux questions régionales, locales et européennes.
 
  • Une action durable : le renforcement durable de la culture du débat européen, dans les régions, sur les questions qui paraissent urgentes au niveau local.
 
  • Visibilité et accessibilité : la mise en œuvre d'une plateforme participative en ligne par région dès novembre 2019 et d’un réseau social dédié spécifiquement au débat sur les divergences et convergences régionales et européennes.

L'écriture d'un agenda européen des régions françaises vise à valoriser les propositions citoyennes, sur les sujets qui les concernent au quotidien, à travers une diffusion médiatique et auprès des institutions européennes et nationales.

Cette plateforme participative permettra quant à elle de débattre sur des thématiques spécifiques en amont pour définir les sujets des débats. Les citoyens pourront définir ensemble ce qu'ils estiment être des urgences régionales et ainsi déterminer l'agenda européen pour leur localité.
_____

Un programme mis en oeuvre par le think- et do-tank EuropaNova avec le soutien de la Représentation de la Commission Européenne en France.